MARIANNICK SAINT-CERAN

Jazz – Blues – Gospel

DISTRIBUTION

Mariannick SAINT-CERAN | chant
Lionel DANDINE | 
orgue
Marc CAMPO | 
guitare
Cedrick BEC | 
batterie
Gilles GRIVOLLA | 
saxophone

SUIVEZ-LES

DOCUMENTS A TELECHARGER

Press Book

IN SOUL WE TRUST

Mariannick Saint-Céran : chant
Lionel Dandine : claviers
Marc Campo : guitare
Cédrick Bec : batterie
Philippe Lerabo : basse électrique

Avec IN SOUL WE TRUST, Mariannick Saint-Céran, chanteuse de jazz et ses complices de longue date explorent la Soul proche du courant Stax, résultat de l’association inédite de Noirs et de Blancs dans le sud des États-Unis dans les années 60-70, alors que le Mouvement des Droits Civiques investit les champs de l’économique et du social.

Le groupe reprend des chansons engagées des légendes Mavis Staples, Aretha Franklin, ou des poètes Gil Scott-Heron et Bob Dylan…

WE WANT NINA !

Mariannick Saint-Céran : chant
Lionel Dandine : orgue
Marc Campo : guitare

Portée par les riffs incisifs de guitare de Marc Campo et enveloppée par l’orgue de velours de Lionel Dandine, tous deux musiciens incontournables de la scène Jazz nationale, Mariannick St-Céran reprend le testament artistique de Nina Simone, s’exprimant dans la liberté du Blues sous-jacent à l’oeuvre de la Diva.

L’instrumentation originale chant-orgue-guitare tend à refléter l’esprit du Blues sous-jacent à l’oeuvre de Nina Simone et si l’on peut ’exprimer ainsi, donne un côté volontairement « vintage » à un répertoire très influencé par l’histoire musicale des années 70 .

Parmi les titres au programme : Old Jim Crow , Four Women, My Babe Just Cares, I Loves You Porgy, I Wish I Knew How It Would Feel To Be Free , Feeling Good…

Nina Simone, de son vrai nom Eunice Kathleen Waymon, pianiste , chanteuse , Diva du Jazz et de la Soul Music, a marqué le siècle dernier par ses interprétations inoubliables et son engagement dans la lutte pour les droits civiques : elle a ouvertement abordé en concert l’inégalité raciale très répandue à cette période aux États-Unis. Plusieurs de ses chansons ont été boycottées dans certains états et interdites sur de nombreuses radios.

Nous retiendrons d’elle l’immense talent d’une musicienne engagée , modèle d’émancipation et de libération pour les femmes et la cause noire, reconnue comme l’une des plus grandes artistes du XXe siècle et qui a représenté avec le génie qui la caractérisait , toutes les facettes de la Great Black Music.

HOMMAGE AUX DIVAS DU JAZZ

Mariannick Saint-Céran est accompagnée de ses talentueux complices :
Lionel Dandine : piano ou orgue
Samuel Favreau : contrebasse
Marc Campo : guitare
Thierry Larosa ou Cédrick Bec : batterie
-selon le contexte, Jean-François Bonnel : saxophone ou trompette

Le répertoire abordé comporte les magnifiques « standards » que nous ont légués Ella Fitzgerald, Nina Simone , Billie Holiday ou encore Dinah Washington : Mack The Knife, I Can’t Give You Anything But Love, My Baby Just Cares, Sweet Georgia Brown, S’Wonderful, All Of Me, Broadway, etc…

Vocaliste généreuse , musicienne inspirée par les Divas du Jazz qui ont fait lesswinguantes nuits de l’Apollo à Harlem, influencée par les Chanteurs de Gospel, s’exprimant avec un égal bonheur dans le SWING torride, le BLUES expressif, ou les plus intimes ballades.

MARIANNICK SAINT-CERAN

Jazz – Blues – Gospel

DISTRIBUTION

Mariannick SAINT-CERAN | chant
Lionel DANDINE | 
orgue
Marc CAMPO | 
guitare
Cedrick BEC | 
batterie
Gilles GRIVOLLA | 
saxophone

SUIVEZ-LES

DOCUMENTS A TELECHARGER

Press Book

IN SOUL WE TRUST

Mariannick Saint-Céran : chant
Lionel Dandine : claviers
Marc Campo : guitare
Cédrick Bec : batterie
Philippe Lerabo : basse électrique

Avec IN SOUL WE TRUST, Mariannick Saint-Céran, chanteuse de jazz et ses complices de longue date explorent la Soul proche du courant Stax, résultat de l’association inédite de Noirs et de Blancs dans le sud des États-Unis dans les années 60-70, alors que le Mouvement des Droits Civiques investit les champs de l’économique et du social.

Le groupe reprend des chansons engagées des légendes Mavis Staples, Aretha Franklin, ou des poètes Gil Scott-Heron et Bob Dylan…

WE WANT NINA !

Mariannick Saint-Céran : chant
Lionel Dandine : orgue
Marc Campo : guitare

Portée par les riffs incisifs de guitare de Marc Campo et enveloppée par l’orgue de velours de Lionel Dandine, tous deux musiciens incontournables de la scène Jazz nationale, Mariannick St-Céran reprend le testament artistique de Nina Simone, s’exprimant dans la liberté du Blues sous-jacent à l’oeuvre de la Diva.

L’instrumentation originale chant-orgue-guitare tend à refléter l’esprit du Blues sous-jacent à l’oeuvre de Nina Simone et si l’on peut ’exprimer ainsi, donne un côté volontairement « vintage » à un répertoire très influencé par l’histoire musicale des années 70 .

Parmi les titres au programme : Old Jim Crow , Four Women, My Babe Just Cares, I Loves You Porgy, I Wish I Knew How It Would Feel To Be Free , Feeling Good…

Nina Simone, de son vrai nom Eunice Kathleen Waymon, pianiste , chanteuse , Diva du Jazz et de la Soul Music, a marqué le siècle dernier par ses interprétations inoubliables et son engagement dans la lutte pour les droits civiques : elle a ouvertement abordé en concert l’inégalité raciale très répandue à cette période aux États-Unis. Plusieurs de ses chansons ont été boycottées dans certains états et interdites sur de nombreuses radios.

Nous retiendrons d’elle l’immense talent d’une musicienne engagée , modèle d’émancipation et de libération pour les femmes et la cause noire, reconnue comme l’une des plus grandes artistes du XXe siècle et qui a représenté avec le génie qui la caractérisait , toutes les facettes de la Great Black Music.

HOMMAGE AUX DIVAS DU JAZZ

Mariannick Saint-Céran est accompagnée de ses talentueux complices :
Lionel Dandine : piano ou orgue
Samuel Favreau : contrebasse
Marc Campo : guitare
Thierry Larosa ou Cédrick Bec : batterie
-selon le contexte, Jean-François Bonnel : saxophone ou trompette

Le répertoire abordé comporte les magnifiques « standards » que nous ont légués Ella Fitzgerald, Nina Simone , Billie Holiday ou encore Dinah Washington : Mack The Knife, I Can’t Give You Anything But Love, My Baby Just Cares, Sweet Georgia Brown, S’Wonderful, All Of Me, Broadway, etc…

Vocaliste généreuse , musicienne inspirée par les Divas du Jazz qui ont fait lesswinguantes nuits de l’Apollo à Harlem, influencée par les Chanteurs de Gospel, s’exprimant avec un égal bonheur dans le SWING torride, le BLUES expressif, ou les plus intimes ballades.