AMANDINE HABIB

Alterner une écriture baroque et impressionniste.

DISTRIBUTION

Amandine HABIB – pianiste

BIOGRAPHIE

Née Marseille dans une famille de mélomanes, Amandine Habib est admise en 2002 au C.N.R. de Marseille dans la classe de Bruno Rigutto où elle décroche le Prix de Perfectionnement en 2006.

Musicienne accomplie, Amandine poursuit sa formation en obtenant une Maîtrise de musicologie avec mention Très Bien.

Elle se passionne pour les musiques extra-europeennes et part au Laos, etudier et enregistrer la musique de l’ethnie Kammu.

En 2003, Amandine Habib est admise au Conservatoire National Superieur de Musique de Lyon où elle obtient le Prix en 2007. Investie aussi dans la pedagogie, elle reussit le C.A. en piano en 2013 et mene une carriere de concertiste, soliste et chambriste.

Amandine se produit actuellement en duo avec le saxophoniste de jazz Raphael Imbert dans un programme intitulé Bach Le Haïm. Souhaitant sans cesse se perfectionner, Amandine continue d’être conseillee par des pianistes renommes tels que Bernard d’Ascoli, Jay Gottlieb, Bruno Rigutto, et Muza Rubackyte, Zhu Xiao Mei.

Son disque Around Bach, sorti en 2015 chez Musicube est très apprécié des critiques spécialisées (Pianiste magazine, l’éducation musicale, émission jeunes talents sur France Musique, l’ENA magazine…). Around Bach est aussi un coup de cœur Fnac et France Musique. Les festivals l’invitent : les Solistes de Demain Lyon, les Musicales du Luberon, le Festival International de Piano de Sollies- Pont, Le Festival International des Nuits Pianistiques, Marseille Concerts, Musiques à Versailles, le Festival Sinfonia en Périgord, le Festival de Chaillol….

LES ONDES

F. COUPERIN 1668 – 1733
350e anniversaire de la naissance de Couperin
C. DEBUSSY 1862 – 1918
100e anniversaire de la mort de Debussy

Debussy admirait les clavecinistes français, il a très longtemps hésité à dédier ses études à François Couperin. Plus de deux siècles séparent ces deux compositeurs, et pourtant les jouer côte à côte révèle une filiation, une volonté commune de marier la vue et l’ouïe. Le lien entre Debussy et Couperin réside dans la poésie du choix des titres, dans la contemplation de paysages décrits par leur musique. « Les Ondes » entremêle des pièces qui font écho les unes dans les autres, jusqu’à se perdre dans les époques et ne garder que l’empreinte d’une poésie commune entre ces deux maîtres.