SPARTENZA

Chants traditionnels siciliens

DISTRIBUTION

Maura GUERRERA, Chant, tambourin sicilien
Malik ZIAD, Mandole, Guembri, Chant

NOUVEL ALBUM

Intitulé « Spartenza » | Sortie 2019
Label Radici Music Records
Une co-production:
Pôle des Musiques du Monde & Arts et Musiques en Provence

Commandez-le sur

SUIVEZ-LES

 

 

DOCUMENTS A TELECHARGER

Dossier de Presse

NOUVEL ALBUM

SPARTENZA…
c’est le mot sicilien pour définir le départ, la séparation, l’éloignement de l’aimé.

ECOUTEZ-LE !     

 

 

Maura Guerrera et Malik Ziad, dans la création Spartenza, nous transportent dans un fragment de plage pierreuse, au bord de la mer et puis, comme dans un rêve, du sable entre les orteils, dans le désert. Un voyage sonore dense, d’un rivage à l’autre de la méditerranée, ou l’on perd la notion du temps et de l’espace.

Les chants de la tradition paysanne sicilienne, que Maura Guerrera a sélectionné parmi nombreux enregistrements de collectage, s’imprègnent et se fondent naturellement avec les mélodies et les rythmes exalté d’ Algérie.

Spartenza c’est un port ouvert, une abris pour touts ces hommes et femmes qui ont essayé de partir et ont échoué, ceux qui sont partis et songent au retour, ceux qui se sont laissés adopter par un port lointain, en tissant leurs propres traditions et mélodies avec celles de l’autre.

Cette création c’est réalisé en plusieurs étapes avec une premier résidence à la Cité de la Musique de Marseille avec les conseilles artistiques de Manu Theron, une deuxième résidence au PIC (Pole Instrumentale Contemporain) avec les conseilles artistiques de Gregory d’Argent.

BIOGRAPHIES

MAURA GUERRERA

Chanteuse sicilienne est marseillaise d’adoption depuis 2013.
Elle a eu la chance de se familiariser avec la culture musicale sicilienne de tradition orale dès 1996, grâce à sa rencontre avec des musiciens porteurs de la tradition musicale agropastorale de la région des Monts Peloritani, près de Messine. Depuis elle mène des recherches sur les chants paysans issus de cette tradition, en particulier sur leur exécution et leurs fonctions. Elle étudie différentes techniques et figures rythmiques de tambour sur cadre d’Italie du Sud avec Fabio Tricomi, notamment la technique sicilienne qu’elle a pu approfondir avec des porteurs de cette tradition en Sicile. Elle étudie également les Modes du Chant Paysan’ avec Giovanna Marini, à l’école de Musique le Testaccio de Rome et la technique vocale avec l’ethnomusicologue et musicienne Martina A. Catella à l’école Glotte-Trotters de Paris. A’ partir de ces chants traditionnels elle va à la rencontre des autres musiques méditerranéennes et des musiques actuelles. Elle a collaboré, en Italie et à l’étranger, avec plusieurs artistes et groupes, entre autre Lino Cannavacciulo, Mimmo Maglionico et l’ensemble Pietrarsa, avec Giancarlo Parisi et Katia Pesti au projet Canti e Incanti di Sicilia, avec Daniele Del Monaco compositeur et pianiste, fondateur du Laboratorio Creativo Permanente et bien d’autres.

MALIK ZIAD

Né à Alger en 1974. Musicien autodidacte, il se passionne pour les instruments à cordes, et plus particulièrement pour ceux, Traditionnels, de son pays : Gumbri et mandole. En Algérie, il s’imprègne des rythmes exaltés des gnawa et de la musique populaire Chaâbi. Son parcours l’amène vers des partages musicaux de tous horizons qu’ils soient issus de l’Afrique noire, de la Bretagne, de la Provence, de l’Europe de l’Est, de Sicile …

SPARTENZA

Chants traditionnels siciliens

DISTRIBUTION

Maura GUERRERA, Chant, tambourin sicilien
Malik ZIAD, Mandole, Guembri, Chant

NOUVEL ALBUM

Intitulé « Spartenza » | Sortie 2019
Label Radici Music Records
Une co-production:
Pôle des Musiques du Monde & Arts et Musiques en Provence

Commandez-le sur

SUIVEZ-LES

 

 

DOCUMENTS A TELECHARGER

Dossier de Presse

NOUVEL ALBUM

SPARTENZA…
c’est le mot sicilien pour définir le départ, la séparation, l’éloignement de l’aimé.

ECOUTEZ-LE !     

 

 

Maura Guerrera et Malik Ziad, dans la création Spartenza, nous transportent dans un fragment de plage pierreuse, au bord de la mer et puis, comme dans un rêve, du sable entre les orteils, dans le désert. Un voyage sonore dense, d’un rivage à l’autre de la méditerranée, ou l’on perd la notion du temps et de l’espace.

Les chants de la tradition paysanne sicilienne, que Maura Guerrera a sélectionné parmi nombreux enregistrements de collectage, s’imprègnent et se fondent naturellement avec les mélodies et les rythmes exalté d’ Algérie.

Spartenza c’est un port ouvert, une abris pour touts ces hommes et femmes qui ont essayé de partir et ont échoué, ceux qui sont partis et songent au retour, ceux qui se sont laissés adopter par un port lointain, en tissant leurs propres traditions et mélodies avec celles de l’autre.

Cette création c’est réalisé en plusieurs étapes avec une premier résidence à la Cité de la Musique de Marseille avec les conseilles artistiques de Manu Theron, une deuxième résidence au PIC (Pole Instrumentale Contemporain) avec les conseilles artistiques de Gregory d’Argent.

BIOGRAPHIES

MAURA GUERRERA

Chanteuse sicilienne est marseillaise d’adoption depuis 2013.
Elle a eu la chance de se familiariser avec la culture musicale sicilienne de tradition orale dès 1996, grâce à sa rencontre avec des musiciens porteurs de la tradition musicale agropastorale de la région des Monts Peloritani, près de Messine. Depuis elle mène des recherches sur les chants paysans issus de cette tradition, en particulier sur leur exécution et leurs fonctions. Elle étudie différentes techniques et figures rythmiques de tambour sur cadre d’Italie du Sud avec Fabio Tricomi, notamment la technique sicilienne qu’elle a pu approfondir avec des porteurs de cette tradition en Sicile. Elle étudie également les Modes du Chant Paysan’ avec Giovanna Marini, à l’école de Musique le Testaccio de Rome et la technique vocale avec l’ethnomusicologue et musicienne Martina A. Catella à l’école Glotte-Trotters de Paris. A’ partir de ces chants traditionnels elle va à la rencontre des autres musiques méditerranéennes et des musiques actuelles. Elle a collaboré, en Italie et à l’étranger, avec plusieurs artistes et groupes, entre autre Lino Cannavacciulo, Mimmo Maglionico et l’ensemble Pietrarsa, avec Giancarlo Parisi et Katia Pesti au projet Canti e Incanti di Sicilia, avec Daniele Del Monaco compositeur et pianiste, fondateur du Laboratorio Creativo Permanente et bien d’autres.

MALIK ZIAD

Né à Alger en 1974. Musicien autodidacte, il se passionne pour les instruments à cordes, et plus particulièrement pour ceux, Traditionnels, de son pays : Gumbri et mandole. En Algérie, il s’imprègne des rythmes exaltés des gnawa et de la musique populaire Chaâbi. Son parcours l’amène vers des partages musicaux de tous horizons qu’ils soient issus de l’Afrique noire, de la Bretagne, de la Provence, de l’Europe de l’Est, de Sicile …