DUO LAVANDE & JASMIN

L’échange entre les modes pentatoniques chinois et la musique modale occidentale

DISTRIBUTION

Miquèu MONTANARO – Galoubet-tambourin
Sissy ZHOU – Gu Zheng & Chant

NOUVEL ALBUM 2021

LAVANDE & JASMIN 紫筝曌玺

En Chine, la Provence représente l’amour pur et romantique.
Quand les chinois pensent à la lavande, c’est les champs violets frappés par les rayons de soleil ainsi que la légende de la « provence antique », très connue en Chine. Les champs de lavande sont une véritable attraction pour le tourisme chinois. De plus, beaucoup d’écrivains et de réalisateurs asiatiques parlent de la Provence. Mais il n’y en a pas vraiment qui parlent de la langue et des musiques propres à cette région, les deux éléments les plus importants dans la culture provençale. En effet c’est à partir de ces deux éléments que les recherches et les créations artistiques de Sissy ZHOU se développent.

“Plutôt que de créer des barrières entre les cultures, nous tentons de planter de la lavande sur la muraille de Chine.”
Ou comment gu zheng, galoubet et tambourin s’unissent d’une même voix !

LA GENÈSE 紫筝曌玺

Après une première expérience enrichissante lors du Festival Multi Musique de Montréal avec un virtuose de Gu Zheng, Miquèu souhaitait poursuivre cet échange entre la musique provençale et la musique chinoise aux sonorités si éloignées géographiquement mais tellement complémentaires et harmonieuses. C’est à l’occasion de concerts partagés avec la talentueuse Sissy Zhou que ce projet est né. Sissy Zhou a manifesté un intérêt particulier pour les instruments provençaux et Miquèu Montanaro trouve en elle la partenaire idéale pour ce nouveau projet musical faisant écho à son souhait initial. Au cours de répétitions de « L’Amour en Provence », ces deux artistes décident d’explorer leurs univers musicaux respectifs. Il est apparu que le duo Gu Zheng / Galoubet tambourin pouvait fonctionner comme un orchestre miniature et qu’il était très intéressant de se pencher sur cette forme et la compléter.

LA DÉMARCHE MUSICALE

L’échange entre les modes pentatoniques chinois et la musique modale occidentale se fait aisément. Tout d’abord un grand nombre de chansons traditionnelles sont construites sur des modes pentatoniques, même si cette structure ne saute pas aux oreilles immédiatement. Ces modes laissent aussi la place aux notes intermédiaires et aux ornementations. C’est dans ces interstices entre les notes que le dialogue s’opère, les mélodies se présentent comme des chemins à suivre, la musicalité venant de la capacité de chacun à décrire le paysage qui les bordent.

Une co-production Arts et Musiques en Provence et Institut International des Musiques du Monde (IIMM)

DUO LAVANDE & JASMIN

L’échange entre les modes pentatoniques chinois et la musique modale occidentale

DISTRIBUTION

Miquèu MONTANARO – Galoubet-tambourin
Sissy ZHOU – Gu Zheng & Chant

NOUVEL ALBUM 2021

LAVANDE & JASMIN 紫筝曌玺

En Chine, la Provence représente l’amour pur et romantique.
Quand les chinois pensent à la lavande, c’est les champs violets frappés par les rayons de soleil ainsi que la légende de la « provence antique », très connue en Chine. Les champs de lavande sont une véritable attraction pour le tourisme chinois. De plus, beaucoup d’écrivains et de réalisateurs asiatiques parlent de la Provence. Mais il n’y en a pas vraiment qui parlent de la langue et des musiques propres à cette région, les deux éléments les plus importants dans la culture provençale. En effet c’est à partir de ces deux éléments que les recherches et les créations artistiques de Sissy ZHOU se développent.

“Plutôt que de créer des barrières entre les cultures, nous tentons de planter de la lavande sur la muraille de Chine.”
Ou comment gu zheng, galoubet et tambourin s’unissent d’une même voix !

LA GENÈSE 紫筝曌玺

Après une première expérience enrichissante lors du Festival Multi Musique de Montréal avec un virtuose de Gu Zheng, Miquèu souhaitait poursuivre cet échange entre la musique provençale et la musique chinoise aux sonorités si éloignées géographiquement mais tellement complémentaires et harmonieuses. C’est à l’occasion de concerts partagés avec la talentueuse Sissy Zhou que ce projet est né. Sissy Zhou a manifesté un intérêt particulier pour les instruments provençaux et Miquèu Montanaro trouve en elle la partenaire idéale pour ce nouveau projet musical faisant écho à son souhait initial. Au cours de répétitions de « L’Amour en Provence », ces deux artistes décident d’explorer leurs univers musicaux respectifs. Il est apparu que le duo Gu Zheng / Galoubet tambourin pouvait fonctionner comme un orchestre miniature et qu’il était très intéressant de se pencher sur cette forme et la compléter.

LA DÉMARCHE MUSICALE

L’échange entre les modes pentatoniques chinois et la musique modale occidentale se fait aisément. Tout d’abord un grand nombre de chansons traditionnelles sont construites sur des modes pentatoniques, même si cette structure ne saute pas aux oreilles immédiatement. Ces modes laissent aussi la place aux notes intermédiaires et aux ornementations. C’est dans ces interstices entre les notes que le dialogue s’opère, les mélodies se présentent comme des chemins à suivre, la musicalité venant de la capacité de chacun à décrire le paysage qui les bordent.

Une co-production Arts et Musiques en Provence et Institut International des Musiques du Monde (IIMM)