LA VOIX HUMAINE

arts.musiques
0
Théâtre

Spectacle Théâtral et Sonore

 

ÉQUIPE ARTISTIQUE

YURE ROMÃO, conception, musicien et mise en scène
Astrid BAYIHA, comédienne
Cyril HERNANDEZ, musiciens et création
Juliette BAGNÉ & Garance BLACHIER, scénographie
Myriam SOULANGES, chorégraphe
Yure ROMÃO & Estelle COPPOLANI, dramaturgie
Bia KAYSEL, création lumière

SUIVRE

 

LA CRÉATION

Dans cette mise en scène, je cherche l’état embryonnaire du mot : celui du son. Le mot conçu en tant que vibration, avant toute signification ou sens.

Dans un premier temps, j’ai entamé une étape de recherche-création et transmission du processus au sein d’une classe de CM1 à l’École Léopold Lubino (Saint-Louis, Guadeloupe) en mars 2021.

Cette étape s’inscrit dans le cadre du programme Créations en Cours 5, des Ateliers Médicis, pour lequel le projet La Voix humaine a été sélectionné en septembre 2020.

JOUER AVEC L’IMAGINAIRE

L’échange auprès des enfants est suivi d’un travail sur scène avec la comédienne Astrid Bayiha. Le rapport des enfants à la présence et à l’absence sera une source d’inspiration pour la construction du spectacle. L’imaginaire autour des objets, des mots et des sons guidera la réflexion pour la création de l’atmosphère sonore avec le musicien Cyril Hernandez.

L’aspect pédagogique et l’idée de transmission sont au coeur du projet et de la pratique artistique de Yure Romão. Le projet a pu compter également avec une présentation d’une étape, suivie d’un temps d’échange avec les jeunes du Conservatoire Régional de Metz. La création finale est destinée à un tout public, mais tout le processus a été élaboré en échanges constants avec des publics plus jeunes et scolaires.

Après ce temps de recherche-création en février/mars 2021, nous avons eu un temps de résidence à la Maison du Méxique (CIUP – Avril) et dans le Festival Passages à Metz (Mai 2021). La création du spectacle est prévue pour mai 2022 à l’Artchipel – Scène Nationale de la Guadeloupe, avec une forme tout public et une forme plus courte jeune public + familles.

LA DRAMATURGIE

Le monologue sera travaillé à partir de sa matière sonore avec le jeu de l’actrice : création de distorsions, retours en arrière et en avant de la voix, transformations du son et introduction d’autres fragments de textes. Tout cela pour répondre à la question motrice du projet : Comment se construisent nos rapports à la présence et à l’absence à travers la voix?

LE MOT EN TANT QUE MATIÈRE SONORE

La création se fait à travers trois univers distincts sur scène, dans lesquels le personnage central se déploie. L’enregistrement intégral du texte constitue le premier univers et sera exploré à partir d’un travail de sa matière sonore, diffusé dans un espace quadriphonique tout au long du spectacle.

Le deuxième univers est celui de l’espace de la chambre, formé par ses objets, qui racontent d’autres histoires et d’autres sons. Ils sont constamment transformés par l’actrice sur scène et par Yure Romão avec les distorsions sonores au bord du plateau : l’abat-jour devient un chien, une blessure devient un gant, une boucle devient un homme.

Le troisième univers est celui de la présence de la femme, l’appropriation de son corps et de ses gestes. Ces trois univers distincts seront mis en contact simultanément sur scène, en révélant des instants fragiles et puissants d’écart et de retrouvailles.

PRODUCTIONS & PARTENAIRES

CIE GONDWANA
LES ATELIERS MÉDICIS • CRÉATION EN COURS 2021
ARTCHIPEL – SCÈNE NATIONALE DE LA GUADELOUPE
ARTS ET MUSIQUES EN PROVENCE
PASSAGES TRANSFESTIVAL
MAISON DU MÉXIQUE
CITÉ INTERNATIONALE UNIVERSITAIRE DE PARIS
PROGRAMME RALF – LA FILIÈRE CFPTS
CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE AUX TECHNIQUES DU SPECTACLE

LA VOIX HUMAINE

arts.musiques
0
Théâtre

Spectacle Théâtral et Sonore

 

ÉQUIPE ARTISTIQUE

YURE ROMÃO, conception, musicien et mise en scène
Astrid BAYIHA, comédienne
Cyril HERNANDEZ, musiciens et création
Juliette BAGNÉ & Garance BLACHIER, scénographie
Myriam SOULANGES, chorégraphe
Yure ROMÃO & Estelle COPPOLANI, dramaturgie
Bia KAYSEL, création lumière

SUIVRE

 

LA CRÉATION

Dans cette mise en scène, je cherche l’état embryonnaire du mot : celui du son. Le mot conçu en tant que vibration, avant toute signification ou sens.

Dans un premier temps, j’ai entamé une étape de recherche-création et transmission du processus au sein d’une classe de CM1 à l’École Léopold Lubino (Saint-Louis, Guadeloupe) en mars 2021.

Cette étape s’inscrit dans le cadre du programme Créations en Cours 5, des Ateliers Médicis, pour lequel le projet La Voix humaine a été sélectionné en septembre 2020.

JOUER AVEC L’IMAGINAIRE

L’échange auprès des enfants est suivi d’un travail sur scène avec la comédienne Astrid Bayiha. Le rapport des enfants à la présence et à l’absence sera une source d’inspiration pour la construction du spectacle. L’imaginaire autour des objets, des mots et des sons guidera la réflexion pour la création de l’atmosphère sonore avec le musicien Cyril Hernandez.

L’aspect pédagogique et l’idée de transmission sont au coeur du projet et de la pratique artistique de Yure Romão. Le projet a pu compter également avec une présentation d’une étape, suivie d’un temps d’échange avec les jeunes du Conservatoire Régional de Metz. La création finale est destinée à un tout public, mais tout le processus a été élaboré en échanges constants avec des publics plus jeunes et scolaires.

Après ce temps de recherche-création en février/mars 2021, nous avons eu un temps de résidence à la Maison du Méxique (CIUP – Avril) et dans le Festival Passages à Metz (Mai 2021). La création du spectacle est prévue pour mai 2022 à l’Artchipel – Scène Nationale de la Guadeloupe, avec une forme tout public et une forme plus courte jeune public + familles.

LA DRAMATURGIE

Le monologue sera travaillé à partir de sa matière sonore avec le jeu de l’actrice : création de distorsions, retours en arrière et en avant de la voix, transformations du son et introduction d’autres fragments de textes. Tout cela pour répondre à la question motrice du projet : Comment se construisent nos rapports à la présence et à l’absence à travers la voix?

LE MOT EN TANT QUE MATIÈRE SONORE

La création se fait à travers trois univers distincts sur scène, dans lesquels le personnage central se déploie. L’enregistrement intégral du texte constitue le premier univers et sera exploré à partir d’un travail de sa matière sonore, diffusé dans un espace quadriphonique tout au long du spectacle.

Le deuxième univers est celui de l’espace de la chambre, formé par ses objets, qui racontent d’autres histoires et d’autres sons. Ils sont constamment transformés par l’actrice sur scène et par Yure Romão avec les distorsions sonores au bord du plateau : l’abat-jour devient un chien, une blessure devient un gant, une boucle devient un homme.

Le troisième univers est celui de la présence de la femme, l’appropriation de son corps et de ses gestes. Ces trois univers distincts seront mis en contact simultanément sur scène, en révélant des instants fragiles et puissants d’écart et de retrouvailles.

PRODUCTIONS & PARTENAIRES

CIE GONDWANA
LES ATELIERS MÉDICIS • CRÉATION EN COURS 2021
ARTCHIPEL – SCÈNE NATIONALE DE LA GUADELOUPE
ARTS ET MUSIQUES EN PROVENCE
PASSAGES TRANSFESTIVAL
MAISON DU MÉXIQUE
CITÉ INTERNATIONALE UNIVERSITAIRE DE PARIS
PROGRAMME RALF – LA FILIÈRE CFPTS
CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE AUX TECHNIQUES DU SPECTACLE