GRAPPELLI PROJECT

Jazz-Swing, Hommage à Stéphane Grappelli

DISTRIBUTION

Thomas Kretzschmar (violon)
Jérémie Schacre (guitare)
Guilhaume Renard (contrebasse)
Stéphane « Zef » Richard (batterie)

SUIVEZ-LES

DOCUMENTS A TELECHARGER

Dossier de Presse

PRESENTATION

Grappelli Project, Jazz swing “Hommage à Stéphane Grappelli”

Il y a 20 ans disparaissait Stéphane Grappelli. Pourtant son style unique, lyrique et moderne, son swing si riche en couleurs et son avant-gardisme n’ont rien perdu de leur éclat !

C’est ce que les musiciens ont voulu démontrer pour ce concert de grande envolée !

La parole circule entre le violon et la guitare, qui échangent avec aisance… Parfois une ballade rassemble le public dans un murmure entendu, parfois la vélocité du violoniste nous emporte dans un rythme endiablé. Pluie de notes assurée : ça coule, c’est léger, c’est bon ! Les idées sont originales et le tout très vivant.

Bref un hommage… sans fausse note !

 

Thomas KRETZSCHMAR
Thomas Kretzschmar est né à Nîmes en 1974. Après un cursus classique, dédié à l’apprentissage du violon au conservatoire, il s’intéresse aux “Musiques du monde” et développe sa musicalité à travers l’improvisation. Il multiplie les expériences hétéroclites et collabore avec un grand nombre de musiciens. Du jazz manouche au tango argentin, en passant par les musiques des balkans ou bien encore les dites “musiques actuelles”, il enregistre et participe à de nombreux enregistrements et se produit en France et à l’étranger. Installé depuis peu à Marseille, il se consacre actuellement à l’élaboration d’une nouvelle création mêlant le jazz aux musiques tsiganes.

 

Jérémie SCHACRE
Médaillé d’or de guitare classique et de musique de chambre du Conservatoire d’Aix-en-Provence, Jérémie Schacre est depuis toujours fasciné par la musique de Django Reinhardt.
En parallèle il étudie aussi le flamenco avec le maître Juan Carmona. En 2006 il crée avec son ami violoniste Jean-Christophe Gairard le groupe Clair de Lune Trio qui se spécialisera dans les musiques des Balkans, notamment de Roumanie. Autodidacte, au fil des rencontres avec des musiciens manouches et tsiganes, il est amené à se produire avec des artistes reconnus (Tchavolo Schmitt, Didier Lockwood, Tcha Limberger, Roberto de Brasov, Daniel Givone, la chanteuse gitane Negrita, Chico & les Gypsies ou encore Guy Marchand) avec qui il se perfectionne au contact du public. Installé à Marseille, il est appelé à se produire en Corse et sur le continent européen (France, Roumanie, Grèce, Danemark, Suisse, Italie, Espagne) et plus loin (Inde, Cameroun). Aujourd’hui il est membre du groupe Tzwing (compositions d’inspiration manouche), du FadoRebetiko project avec la chanteuse grecque Kalliroi Raouzeou, et de l’ensemble Nova Zora (chants Rroms & Bulgares).

 

Guilhaume RENARD
Guilhaume commence la musique à 12 ans, par la guitare classique et électrique. Il découvre ensuite les enregistrements de Charles Mingus et se met à la basse électrique. De 2005 à 2012, il se produit dans les salles parisiennes (Sunset, Baisé Salé, Cabaret Sauvage…) ainsi que sur les scènes lyonnaises et provençales avec les groupes The Booble Head Dogs (rock Progressif), Toumaï (Fusion Funk-Rock), Basse Cour (Jazz), A.Vega (Pop) et La Filoche (WorldMusic). Puis, il se plonge dans l’étude de la contrebasse et du jazz à partir de 2012. Médaillé de la classe de
jazz du conservatoire de Marseille en 2015, il joue régulièrement sur la scène marseillaise et régionale dans divers projets jazz, funk/soul, chanson et musiques traditionnelles.Il a accompagné plusieurs figures de la scène jazz nationale et locale comme Tony Petrucciani, Fabien Mary, Daniel Huck, Jean François Bonnel, Henri Florens, Cyril Benhamou, Philippe Troisi, Gérard Sumian, Pierre Camas, Gilles Alamel…

 

Stéphane RICHARD
Stéphane RICHARD, appelé Zef, est batteur de jazz actuellement inscrit en cycle spécialisé du conservatoire Darius Milhaud d’Aix-en-Provence dans la classe de M. Jean-François Bonnel.
Né en 1983, Zef commence le tambour à l’âge de 10 ans dans l’école de musique de Dives-sur-Mer (Calvados) car il n’y avait pas encore de cours de batterie. Cela lui permet d’acquérir un bon niveau technique, et de commencer son expérience de la musique d’ensemble en jouant dans une fanfare d’harmonie dès l’âge de 11 ans. A la suite de ces 5 années, les cours de batterie remplaçant les cours de tambour, Zef étudie la batterie de 15 à 19 ans et consolide son expérience de musique d’ensemble en jouant parallèlement dans des orchestres d’harmonie, des formations jazz (trio, quartet…) et dans le Big-Band de Jazz de Trouville-sur-Mer (Calvados). A 19 ans, Zef descend à Aix-en-Provence pour finir ses études secondaires. Dès sa première année dans le sud, il joue avec l’orchestre d’harmonie municipale ainsi que dans le Big-Band d’Aix-en-Provence et continue à prendre des cours particuliers pendant 5 ans. A 24 ans, il intègre directement le cycle 2 de la classe de jazz du conservatoire Darius Milhaud. Aujourd’hui, Zef se consacre totalement à sa carrière de musicien jazz, multiplie les concerts, s’implique dans diverses formations musicales et entretient des collaborations artistiques prometteuses avec notamment le “JFB’s New Quartet”, où Jean-François Bonnel est leader, le Kirby Memory, le Jean Dionisi Jazz Band, le Olivier Lalauze Sextet, les Shoeshiners… Au cours de sa jeune carrière il a déjà eu l’occasion de jouer avec Archie Shepp, Nicolas Peslier, Pauline Atlan, Cécile McLorin-Salvant, Philippe Baudoin, Eric Luter, Jean Dionisi, Nicolas Dary…. Il donne également des cours en école de musique. Au niveau artistique, son jeu s’inspire des grands noms de la scène jazz américaine actuelle ou passée (Shelly Manne, ‘Papa’ Jo Jones, Sonny Payne, Max Roach, Connie Kay, Herlin Riley, Jason Marsalis, Zutty Singleton..).
Sa spécialité, reprendre les fondamentales de la batterie jazz et se les approprier pour essayer d’accompagner au mieux les musiciens avec qui il joue.