MAYA MIHNEVA

Danses d’aujourd’hui, danses des Balkans

DISTRIBUTION

Maya Mihneva
Danseuse, Chorégraphe, Pédagogue

SUIVEZ-LES

 

DOCUMENTS A TELECHARGER

Biographie

PRESENTATION

Bulgare de naissance, installée en Provence, Maya Mihneva commence la danse dès ses premiers pas. Nombreuses sont les occasions en Bulgarie pour apprendre et pratiquer les danses traditionnelles, présent à chaque fête, le « horo se vié » (la danse serpentine) durant des heures.

Suite à l’obtention du diplôme de danses bulgares à Plovdiv (Région de Thrace), Maya intègre l’Ensemble d’État Bulgare de musiques, chants et danses « Sévernyashky » à Pleven, et se produit régulièrement en France : Casino du Paris, Café de la Danse, CNIT Paris la Défense, Théâtre National de Bordeaux…, et en Italie.

Membre du GTR (groupe de travail régional) danses du monde depuis 2000, elle participe à l’action de l’ARCADE – PACA en faveur des danses traditionnelles et du monde. Parallèlement l’ADAC 04 (Association départementale d’action culturelle) lui confie une mission sur le développement et la valorisation des danses traditionnelles dans le département.

Maya enseigne au Conservatoire à Rayonnement Départemental des Alpes-de-Haute-Provence depuis 2005. Sa pédagogie est marquée par la spécificité des danses de son répertoire d’origine, et plus largement par l’approche des danses des Balkans, dans un esprit d’ouverture et de partage.

Diplômée d’un Master 2 « Théories et Pratiques des Arts Vivants en Dans e » de l’Université de Nice Sophia Antipolis, Maya mène de nombreux projets pédagogiques et artistiques. Sollicitée souvent pour sa pédagogie par des institutions telles que Conservatoires Régionaux de Limoges et Avignon, CRD de Montbéliard, CFMI d’Aix en Provence, l’ARCADE – PACA, Régie Culturelle Régionale PACA, Centre Chorégraphique de la ville de Strasbourg etc., elle s’appuie sur sa double culture.

Danseuse et chorégraphe, l’artiste collabore depuis son installation en France, et se produit aux cotés des musiciens d’AKSAK et de MELIZMA. La complicité entre Maya et Isabelle Courroy, joueuse de kaval (flûte oblique des Balkans) lui permet d’explorer le riche répertoire des danses bulgares, et de le mettre en scène avec un regard contemporain.

Dans le cadre de Marseille Provence 2013, capitale européenne de la Culture, pour l’événement “Le Monde est chez nous”, la Région PACA lui confie la création « TovaE ». Celle-ci réunit près de 50 danseurs et musiciens, enfants, adolescents et adultes, menés sous la direction artistique conjointe de Maya Mihneva pour la danse et d’Isabelle Courroy pour la musique.

Le film documentaire “Au diapason du monde”, témoin du projet, est réalisé par Catherine Catella en 2014, à partir des portraits d’artistes emblématiques. Il témoigne de la riche diversité culturelle en terre provençale, et dresse le portrait d’une artiste lumineuse et engagée.

Expériences complémentaires :

Maya Mihneva a suivi en 2003 la formation « Gestion et administration culturelles » à l’ARSEC (Agence Rhône-Alpes de Services aux Entreprises Culturelles) de Lyon.

Au sein de l’ADAC 04 (Association Départementale d’Action Culturelle)   elle a mené une action de coordination et de développement des pratiques de danses traditionnelles et sociales dans le département des Alpes-de-Haute-Provence. Durant la A la même période Maya créer et dirigé le festival « Danses en pays Dignois ».

 

Prochaines créations

Les trois fils d’or

Avec Sissy Zhou : Gu zheng et Isabelle Courroy : flûtes kaval

A partir des fils tendus par trois artistes aux parcours que tout sépare, découvrir de nouveaux possibles et la circulation de richesses inédites.

 

Entre Gange et Danube

Projet croisé de musique et danse de l’Inde et de la Bulgarie

Distribution :

Maitreyee Mahatma : danse kathak

Maya Mihneva : danse bulgare

Isabelle Courroy : flutes kaval

Nabbankhur Bhattacharya : tablas